29 - 06 - 2017
     ACTUALITES Voir les actus...
puce Festival des 3 chaises
Rendez-vous aux ecuries du chateau les 28 et 29 juillet à 20h00 pour un concert de mandoline et guitare le vendredi et une pièce de théatre le samedi Puis le dimanche à 20h00 pour l'opera de poche "Samson et Dalila de Saint-Saens. Reservation obligatoire: voir les affiches

. . . . .

puce Les actualités
Pour toute precision, lieux, horaires et complement d'info, pour verifier les dates, Merci de vous reporter aux publications de la Presse locale, aux infos de Radio Craponne, et aux associations organisatrices des differents evenements. Faites vous confirmer la date et la validitï de la manifestation qui vous interesse...

. . . . .

puce Foire de la Saint Martin
Les foires sont de plus en plus rares. Celle d'Allegre est la derniere de la communaute de communes des Portes d'Auvergne. Des l'aube se tient un marche aux champignons place de la grande Fontaine. Tot le matin, des 07h, ou a midi selon les etablissements, les cafes et restaurants d'Allegre servent LA TRIPE ! Un moment unique, chaleureux, convivial, rechauffant ! Un marche anime la Place du Marchedial et la rue de la Porte de Monsieur. Venez participer a ce moment herite des grandes foires aux bestiaux de nos Anciens et vous regaler de tripes.

. . . . .

puce Journees europeennes du Patrimoine
Chaque annee, outre leurs visites d'Allegre les jeudis d'ete, les Amis d'Allegre participent aux Journees Europeennes du Patrimoine. Ils proposent des visites approfondies de la zone historique d'Allegre ou de La Potence qui permettent de voir le chateau des Tourzel d'Allegre, ou encore proposent de visiter en detail la Place du Marchedial, ses hotels du XVe siecle, la Chapelle Notre-Dame de l'Oratoire, ses vitraux qui nous parlent , le Portail de Monsieur et l'eglise Saint-Martin, ses traces romanes puis ses elements du XVIe siecle et ses vitraux du XIXe. Le rendez-vous est donne ce samedi 17 septembre a 15h en haut de la place du Marchedial, devant la fontaine. La visite dure environ 2 heures. Elle est gratuite comme tout ce que proposent les Amis d'Allegre. Renseignements : 04 71 00 22 38 et 04 71 00 79 88.

. . . . .

liens NOTRE ASSOCIATION. article 27 Articles diponibles
 
 Bref historique de l'Association des Amis d'Allègre

1946. Pourquoi notre association a EtE crEEe.


Ni gibet ni porte monumentale, "La Potence" est le nom que la tradition populaire a donnE aux superbes vestiges du château bâti fin XIVe dEbut XVe par Morinot de Tourzel et ses descendants.
Fort endommagE lors de l'incendie de novembre 1698, le château a EtEpartiellement "rEparE" par un petit fils d'Yves V.
Puis, inhabitE, il s'est dEgradE, a servi "de carrière" et s'est progressivement ruinE aux XVIIIe et XIXe siècles.
La famille Grellet de la Deyte, prEsente à Allègre depuis le milieu du XIVe s, a achetE les ruines au milieu du XIXe s. Cela n'a pas arrêtE le processus fatal.
Au dEbut du XXe s les ruines sont devenues bien communal d'Allègre. La commune ne voyant aucun profit à retirer de cette ruine, la dEgradation a continuE...
La couronne de mâchicoulis trEflEs, restEe miraculeusement en Equilibre, s'Etait partiellement effondrEe peu avant 1946.


La question Etait devenue : laisser la partie centrale finir de tomber et se contenter de trois tours côte à côte, ou arrêter la dEgradation ?
Photo ci-contre : "La Potence" en 1946.

 
  1950 - CrEation de l'Association des Amis d'Allègre

A l'initiative du baron Pierre Grellet de la Deyte (retraitE de la marine nationale et des forges de St Etienne), un groupe de personnalitEs se forme avec le projet d'intervenir pour que cesse la dEgradation, lente mais continue, des ruines du château d'Allègre.
Ces amoureux d'Allègre et de son patrimoine, personnes privEes, chefs d'entreprises, ont dEcidE que, pour de multiples raisons, il n'Etait pas imaginable de laisser la dEgradation des ruines du château se poursuivre jusqu'à la disparition de "cette chose inutile" mais prEcieuse en haut de notre citE.
En mars 1950 ils fondent l'Association des Amis d'Allègre.

Le prEsident d'honneur en est Pierre Grellet de la Deyte, aussi prEsident du Syndicat d'initiative d'Allègre.
Le premier bureau de l'association se composa de :

Raymond-Julien Pagès, historien amateur, industriel au Puy en Velay (faubourg Saint Jean. NE en 1909), producteur des sirops et liqueurs Pagès de rEputation internationale. PrEsident.
Pierre Charretier, industriel à Allègre, propriEtaire des scieries Charretier. NE en 1898. Vice prEsident.
Lucien Chassaing, Erudit et commer&ccedi;ant de vins en gros au Puy, rue de la Gazelle. NE en 1921. Vice prEsident.
Pierre Perrin, commerçant, pâtissier à Allègre. NE en 1928. TrEsorier.
Marius Raberin, industriel et photographe à Allègre. NE en 1907. SecrEtaire.

Les premiers statuts sont dEposEs le 3 avril 1950, sous le NumEro 1346.
Leur libellE est des plus brefs :
L'Association des Amis d'Allègre a pour objet : le dEveloppement touristique de la ville d'Allègre, son amEnagement et notamment la consolidation des ruines du château et autres monuments de la ville.


 



 
 1977. Deuxième souffle.

En FEvrier 1977, une nouvelle Equipe reprend le flambeau et dote de chêneaux en cuivre la Chapelle Notre Dame de l'Oratoire qui date des XVe et XVIIe siècles.
"Le conseil comprend" :
Louis Leydier, hôtelier et restaurateur à Allègre, prEsident,
Marius Ampilhac, entrepreneur à Allègre et maire d'Allègre. Vice prEsident.
Paulette Moullade. Jean Luc Fraisse, directeur d'U.P. Architecture. SecrEtaires.
Alain Berne, percepteur. Jean Tissandier, commerçant. TrEsoriers.
Fernand Allemand, inspecteur des impôts et historien amateur, Raymond Bastide, prêtre à Allègre, Jean Borie, industriel, Marcel Ferrand, RenEe Lancelin, Jeanne Monnerie, directrice du collège, Marcel Saby, instituteur, historien amateur, RenE Terrasse, graveur, Jacqueline Testud, Jeannot Tissandier, commerçant, etc. ...


Les nouveaux statuts sont enregistrEs le 1er mars 1977, sous le NumEro 3677.


Photo ci-contre, Louis Leydier, PrEsident des Amis d'Allègre en 1977, et PrEsident d'Honneur de notre association qui le lui doit bien. Merci Loulou.

 
 Merci !

Le but affichE de l'association fut d'abord moins historique que touristique.


Puis s'opEra un glissement vers la transmission des tEmoignages actuels du passE historique d'Allègre et une prise en compte de la rEalitE historique sous l'Eclairage des documents-sources.
Sur le fond  les deux prEoccupations sont liEes, indissociables.



Tous ces prEdEcesseurs de l'Equipe actuelle ont travaillE pour transmettre Allègre aux futures gEnErations ces murs que nous aimons !
Que tous en soient remerciEs, avec gratitude et reconnaissance !

 
 Et s'ils n'avaient pas sauvE ce qui restait...

Marcel Saby relate en 1976 dans son livre "Allègre et sa rEgion au fil des siècles" : "la consolidation (de la Potence), travail dElicat, fut exEcutEe à l'aide de savants Echafaudages par la sociEtE Pierre, du Puy, de 1950 à 1952"...


Et si, en 1946 l'association des Amis d'Allègre n'avait pas EtE crEEe ?
Si en 1950 les Amis d'Allègre n'avaient pas contribuE à reconstituer la ligne de mâchicoulis... Et s'ils n'avaient pas sauvE ce qui restait... ?


Les 9/10e du "donjon" Etaient tombEs. Et si les Amis d'Allèr;gre et les autoritEs d'alors s'Etaient dit, devant les derniers vestiges menaçant ruine "C'est trop tard, trop coûteux à rEparer. Tant pis, laissons tomber"... ?


A supposer quelles aient EtE consolidEes, trois pauvres tours coifferaient le Mont Baury : photo ci-contre.

 

 1  2  3  4  5  6